Accéder à mon compteAccéder à mon compte

Flux RSSFlux RSS

Abonnez-vous au flux RSS dés maintenant !


Contactez-nous Contactez-nous

Business Angel


Imprimer  |  Retour à la liste des actualités

Publiée le 23 février 2013


L’acception de cet  anglicisme qui s’est vulgarisé très rapidement dans le monde de la finance est simple. Le Business Angel est souvent un dirigeant d’entreprise d’un niveau de qualification élevé. Il consent à investir pour soutenir une ou plusieurs entreprises naissantes. Leur moyenne d’âge varie entre 29 et 64 ans. Quelles sont leurs caractéristiques ? Qu’est ce qui sous tend leur action ? Quel aide apportent-ils en sus de l’investissement ?

Dans la quasi-totalité des cas, les business angels  effectuent des apports en capital. Il est rare que leur contribution se fasse sous forme prêts.

L’investissement varie en règle générale de quelques milliers d’euros à 200. 000 euros. L’activité de la  start-up qui bénéficie de cet investissement est dans la plupart des cas à haut-risque et novatrice. L’avantage est qu’en cas de réussite, les bénéfices générés sont importants. Le seuil de rentabilité  est donc bien vite atteint et dépassé donc pour une start-up qui prospère.

Le support du Business Angel revêt également d’autres aspects. Ainsi, le mentorat dont bénéficie l’entreprise assistée est également fort appréciable. Le Business Angel prodigue des conseils et fait gracieusement part de ses expériences afin d’éviter certains écueils ou erreurs de vision stratégiques souvent sources de dépôt de bilan ou de banqueroute pour la société.

Lors de la sélection des entreprises, les business angels ont des domaines de prédilection. Les secteurs dans lesquels ils préfèrent investir sont souvent l’informatique et les télécommunications ainsi que le secteur des services. Les secteurs de la santé et industriel viennent en dernière position.

Les business angels peuvent être animés par des motivations d’ordre pécuniaire ou pas. Ils peuvent par exemple avoir pour objectif d’œuvrer à l’essor du secteur dans lequel ils évoluent. Ils peuvent également à travers ce financement contribuer à une meilleure redistribution de la valeur ajoutée.

De nos jours, bon nombre de porteurs de projets ou de jeunes entrepreneurs envisagent ce mode de financement comme une alternative au financement bancaire qui exige parfois des garanties ardues à fournir. La rigueur du dossier qu’ils reçoivent et la probabilité de rentabilité du projet associé sont des facteurs clés qui influencent leur décision.
 

ActualitésActualités

Le guide de la recherche d'investisseur(s)
02 avril 2013

Nous vous proposons notre nouveau guide dédié à la recherche....

Lire la suite

Projets ncessitant des capitauxProjets ncessitant des capitaux

Cherche investisseur dans la promotion immobilière

Construction d'un immeuble composé de 18 logements et 15 pa...
Lire la suite


Capital investisseurs en recherche de projetsCapital investisseurs en recherche de projets